C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme

Petit air frais (au cas où il n’y en aurait pas assez à Paris) et marin, mais sans le crachin de Normandie. Petite esquisse et toile réalisée à l’acrylique. IMG_0568

P1030464

Publicités
Cet article a été publié dans Fourre-tout. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s